Chroniques·Livres

Phaenomen, tome 1 : surprise par la déception

J’ai découvert Erik L’Homme au collège avec sa trilogie « Le Livre des Etoiles »… une pure pépite de la littérature jeunesse, et je n’exagère pas. Alors quand ma mère m’a offert « Phaenomen », je me suis ruée dessus, espérant être aussi conquise que pour l’autre série.

Parce qu’ils souffrent de graves troubles du comportement, Violaine, Claire, Nicolas et Arthur sont internés à la Clinique du Lac. Malgré le ‘nouvel espoir’ que promettait l’institution, malgré ‘les plus grands spécialistes’ et le ‘cadre enchanteur’, les jeunes adolescents ne rencontrent en fait qu’indifférence ou incompréhension. Alors, quand le seul médecin qui se soucie vraiment de leur sort disparaît, enlevé par de mystérieux agents, ses jeunes protégés n’hésitent pas : ils s’évadent et se lancent sur ses traces. Sans se douter qu’ils sont aussi sur la piste d’un des plus grands secrets du XXe siècle…

Hélas ce fut une lecture bien mitigée. Certains aspects de ce roman étaient vraiment intéressants : des pouvoirs qui sont assez originaux, qualifiés de « tare » par les autres; le fait que l’action se passe dans un hôpital psychiatrique m’a agréablement surprise au départ; sans parler des extraits à chaque début de chapitre qui ajoutent une autre dimension aux personnages; et surtout j’ai apprécié la chasse au trésor et les énigmes qui rythment le livre !

Mais ça s’arrête là. Je m’attendais vraiment à autre chose de la part de cet auteur, quelque chose de plus fantastique, de moins ancré dans le réel, surtout après un livre comme « Le Livre des Etoiles ». L’action se passe en France ce qui, pour ce roman, me bride un peu l’imagination. On reste trop dans le connu pour pouvoir s’échapper mentalement et être conquis.

Mais ce n’est pas tout. Les quatre personnages principaux, si on creuse un peu, sont à eux seuls de gros clichés – qu’on arrive malheureusement pas à dépasser : l’intello, le leader, le rigolo et la fragile. Même les méchants sont plus complexes psychologiquement, c’est pour vous dire; ils ont même des histoires personnelles assez étonnantes ! En faisant un effort pour dépasser ça et en me concentrant sur l’intrigue, je suis tombée des nues ! Tout repose sur un complot politique trop gros, pas crédible pour un sou et carrément décevant… Et la fin, c’est pire que tout (entre le Doc et les enfants) ! Même si je sais qu’il y a une suite, ça ne me pousse pas du tout à continuer…

En résumé, ce premier tome introductif est loin, très loin du grandiose de la trilogie du même auteur qui a fait sa renommée. On commence la lecture enthousiaste, en suivant avec impatience notre groupe de jeunes ados aux pouvoirs particuliers mais on tombe très vite des nues lorsque l’on se rend compte au fil des pages de la faiblesse des personnages, peu creusés, de la faiblesse de l’intrigue complètement loufoque et peu crédible… et ce malgré des éléments prometteurs.

phaenomen_tome1_infos

Fatima.


N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire
pour me donner votre avis !
Aimez/partagez si ça vous a plu 🙂

Une réflexion au sujet de « Phaenomen, tome 1 : surprise par la déception »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *