Chroniques·Livres

Lune de sang : une réception mitigée

“Lune de sang” est le premier tome d’un cycle qui m’a gentillement été offert par l’auteur, Nicolas Gomez. Le genre de la fantasy est un genre que j’apprécie beaucoup et qui est même mon genre de prédilection avec la jeunesse. De nombreux auteurs de talent que j’adore écrivent dans cette catégorie; je me suis donc précipitée pour proposer à l’auteur de lui en faire une chronique, d’autant plus que le résumé du livre était intéressant !

A l’âge de seize ans, tous les jeunes hommes des Terres de Grandu doivent accomplir leur année de service militaire. Vindex, qui n’a jamais quitté les contrées enneigées du Nord, va devoir s’acquitter de cette obligation en compagnie de deux compagnons de son village natal. Ils effectueront leur service à la frontière du Grand-Duché d’Urmano, en paix avec les Terres de Grandu depuis vingt ans. Mais d’étranges ombres venues du sud planent sur le continent et les hordes sauvages des Terres Perdues menacent à nouveau son équilibre. Pris dans un engrenage dont ils ignorent tout, les trois jeunes sortiront-ils indemnes de ce difficile passage à l’âge adulte? Rien n’est moins sûr, d’autant que le Ciel lui-même viendra se mêler de leurs affaires…

Malheureusement, au fur et à mesure de ma lecture, j’étais de moins en moins emballée par l’histoire. On retrouve le canevas classique de tout récit de fantasy : une quête de personnages qui ont chacun “un talent”/une personnalité différente mais qui se complètent, et qui deviennent amis. Un perso se détache en étant l’élu. Le monde est en danger à cause d’un ennemi dont on ignore à peu près tout. Ça casse pas trois pattes à un canard mais généralement il y a toujours quelque chose d’original  qui influence et donne une touche personnelle à l’histoire. Ici je ne l’ai pas retrouvé; le récit est resté banal, me faisant hésiter plusieurs fois à arrêter ma lecture.

En ressortant de cette lecture, j’étais mitigée. Certains points étaient très bien amenés et n’étaient pas sans me rappeler “Le Seigneur des Anneaux” de Tolkien (les nains, les Terres Perdues, les hordes sauvages etc.) – on voit que l’auteur est un fan. J’ai adoré le peuple des nains et les hordes sauvages ! Chacun a des mœurs et des coutumes intéressantes, très bien développées par l’auteur, et qui étaient assez particulières pour me faire continuer ma lecture. De plus, la carte en début de tome est très détaillée et apporte une plus-value au récit !

Néanmoins d’autres aspects du récit m’ont assez rebuté. Je pense tout d’abord aux personnages principaux tels que Vindex ou encore Marvela. Je n’ai ressenti aucun attachement envers ces protagonistes, principalement à cause du fait que chacun à sa façon était soit caricatural soit sans valeurs. Oui, pour moi les personnages de fantasy – qu’ils soient des anti-héros ou pas – ont forcément des valeurs. Ici Vindex est fiancée et aime une fille de son village mais parce qu’il a ce qu’il nomme des “pulsions”, il trahit, puis tombe amoureux d’une autre. Quant à Marvela, c’est une caricature du personnage féministe : elle a des sautes d’humeur pas croyables au sujet des hommes et ses actions ont l’air motivés par un tempérament à géométrie variable (elle a un passé qui l’explique mais pas assez pour ne pas tomber dans l’excès). Ajouté à cela des changements de points de vue qu’on met du temps à repérer et qui m’ont beaucoup embrouillés lorsque je lisais.

En conclusion, je dirai que “Lune de Sang” est un roman qui ne m’a pas marqué. Des points positifs m’ont fait continuer ma lecture (la description de certains peuples, la carte du monde décrit), mais les points négatifs ont fait que je ne lirai pas la suite de ce cycle : des personnages pour lesquels je n’ai rien éprouvé, qui sont soit caricaturaux soit excessifs dans leur comportement, et un découpage narratif un peu flou.
Je tiens néanmoins à dire que ce n’est que mon ressenti et que j’ai vu beaucoup de critiques positives sur ce premier tome ! Lancez-vous et dites-moi en quoi j’ai tort, si vous avez aimé; n’hésitez pas le soutenir car les auteurs auto-édités ont encore et toujours besoin de vous ! En tout cas, merci à Nicolas Gomez (son facebook).

infos_lune_de_sang

Fatima.

Une réflexion au sujet de « Lune de sang : une réception mitigée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *