Chroniques·Livres

Le Messager : un jeu de pistes détonnant !

Lorsque je suis entrée en librairie, j’ai tout de suite repéré ce livre : c’est le même auteur qui a écrit « La Voleuse de livres », livre que j’avais adoré lire plus jeune 🙂 (celui-ci a été écrit bien avant son best-seller). Puis en parcourant la quatrième de couverture, j’ai tout de suite été emballé !

À dix-neuf ans, Ed n’a déjà plus de raisons de croire en l’avenir : il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d’alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d’un braquage ne va pas lui faire perdre son flegme. Et les circonstances aidant – ainsi que la nullité épique du malfrat –, le voilà propulsé héros du jour, sans lendemain. C’est alors qu’un premier message arrive : une carte à jouer glissée dans son courrier, où sont inscrites trois adresses. D’où vient cette carte ? Où va-t-elle le conduire ? Lui voici donnée l’opportunité de changer le cours de la vie des autres. Et peut-être de la sienne…

J’ai bien aimé le concept du gars nullissime qui devient un héros du jour au lendemain alors qu’il n’a vraiment, mais alors vraiment, rien fait pour 😀 ! Ça m’avait paru plein d’humour et j’avais hâte de voir le résultat que ça allait donner.

Et c’était tout bonnement une histoire géniale ! Je l’ai lu d’une traite ! Avec ce roman on a affaire à beaucoup d’humour, à un jeu de piste palpitant qui m’a vraiment fait passer par toutes les émotions. Markus Zusak a une écriture simple et familière mais pourtant elle a réussit à me toucher profondément ; il va à l’essentiel grâce à des personnages hauts en couleur, surtout le héros : un «chauffeur de taxi. Loser du coin. Pilier de la médiocrité. Nain sexuel. Joueur de cartes lamentable. Et maintenant, aimant à conneries ». On a affaire à un gars paumé qui ne sait pas quoi faire de sa vie et qui nage dans la flemme ; un gars normal quoi et c’est voulu par l’auteur ! Au fil de notre lecture, on se rend compte qu’on ne pouvait pas être plus éloigné de la vérité le concernant ! J’ai vraiment été épaté par sa transformation : on en attend peu de lui au départ ; un raté flemmard incapable de bouger pour changer sa vie, on ne mise pas sur lui. Et pourtant ! On le voit changer et changer les autres au fur et à mesure.  On le voit grandir, se surpasser et se remettre en question.  Une sorte de roman d’apprentissage.

Le braquage dont il est question dans le résumé ne prend au final qu’une vingtaine de pages du roman ; on passe très rapidement au nœud du livre : un jeu de cartes original à grandeur nature, super bien construit et bien amené jusqu’à la fin. Et c’est le deuxième point fort de ce roman ! Tout, absolument tout, part des cartes : il reçoit une carte dans sa boite aux lettres avec trois noms dessus. Il en fait quoi ? Qui sont ces gens ? Etc. Tout ce mystère, toutes ces énigmes et ce jeu de piste captivant et dangereux durent et nous laissent haletant ! J’ai vraiment été impatiente de savoir comment il s’en sortirait et ce pour les cinq parties de ce livre (une pour chaque carte reçue) ; il n’y a pas eu de baisse de régime, le suspense fut entier jusqu’à la fin ! Bon je n’ai pas eu de réponses au mystère qui m’a torturé – le cerveau de l’affaire, qui est-ce ? – mais comme dirait Ed : « Je ne suis pas le messager. Je suis le message. » 🙂

En résumé, j’ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour ce roman palpitant et bourré d’humour qui m’a bien fait réfléchir sur le sens qu’on donne à notre vie, sur nos regrets et nos aspirations. Ed, le loser, a eu besoin de se dépasser pour livrer ses messages ; la vraie leçon de ce roman pour moi c’est qu’on peut faire des choses extraordinaires en était ordinaire – et c’est une belle leçon pour ceux qui doutent d’eux-mêmes, qui pensent que la vie ne leur apportera rien de plus. Tout le monde change, tout le monde évolue, même les plus ordinaires : voilà  ce que Markus Zusak nous propose. Il suffit juste d’un jeu de cartes…

Le_Messager_infos

Fatima.


Et vous qu’en avez-vous pensé ?
N’hésitez pas à commenter/aimer/partager

6 réflexions au sujet de « Le Messager : un jeu de pistes détonnant ! »

  1. La voleuse de livres a été un de mes coups de coeur! Je mets celui ci dans ma wish-list, d’après ce que tu en dis, je ne devrais pas être déçue!

    1. Non pas du tout ! Ce n’est pas le même genre mais il vaut carrément le coup surtout quand tu sais qu’il a été écrit avant « La Voleuse de livres » 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *